Perte d’emploi : 5 astuces pour retrouver un travail

Vous venez de perdre votre travail ? Quelle qu’en soit la raison, cette perte peut être très douloureuse. Retrouver un travail ressemble parfois à un parcours du combattant. Découvrez 5 astuces pour vous remettre en selle rapidement !

CV : le B.A. BA

Un bon CV est une base essentielle. Mais savez-vous que l’employeur le regarde à peine ? Il doit donc attirer l’œil ! Oubliez donc les CV classiques divisés en compétences / expériences / informations diverses. Bien sûr, il est important d’indiquer vos compétences et expériences, mais seulement celles qui sont en lien avec le poste convoité. Si vous recherchez un emploi de secrétaire administrative, il est inutile de mentionner votre job d’étudiant dans les espaces verts de votre ville d’alors. En revanche, le fait que vous soyez secrétaire d’une association depuis plusieurs années, que vous ayez une formation littéraire, que vous connaissiez bien les logiciels de traitement de texte et tapiez très vite sont des éléments essentiels.

La lettre de motivation

Bien que l’employeur prenne rarement le temps de la lire dans le détail, la lettre de motivation est un outil à ne pas négliger. Tout d’abord, même si cela peut vous paraître évident, elle ne doit comporter aucune faute d’orthographe ! Elle doit être bien présentée et lisible. Oubliez les lettres écrites à la main. Si vous n’avez pas d’ordinateur ou d’imprimante, de nombreuses bibliothèques, mairies ou centres sociaux proposent ce service. Votre lettre doit comporter les coordonnées de l’expéditeur (les vôtres), celles du destinataire (votre employeur potentiel), le lieu, la date et l’objet. La lettre ne doit pas répéter votre CV, mais expliquer pourquoi l’entreprise devrait vous engager, vous et pas une autre personne, ce que vous lui apporterez. Votre lettre doit être personnalisée, prouvez que vous connaissez les besoins de l’entreprise et que vous êtes en capacité de les combler. Si l’écriture n’est pas votre fort, n’hésitez pas à faire appel à un écrivain public.

Les démarches spontanées

Si vous attendez de trouver l’annonce pour le job de vos rêves, vous risquez de devoir patienter fort longtemps et d’être déçue. Les offres d’emploi ne représentent qu’une infime partie du marché du travail. Relevez la tête et retroussez vos manches ! Pour retrouver un travail, il va falloir… travailler ! Commencez par étudier les entreprises de votre secteur, sont-elles en bonne santé, recrutent-elles, ont-elles des employés qui vont partir ? Lisez le journal local, repérez les articles qui traitent d’une entreprise, allez sur Internet chercher des informations complémentaires. Rares sont les entreprises qui n’ont pas de site web à notre époque. Contactez-les ! Bien sûr, sur une centaine de lettres envoyées, vous ne recevrez probablement pas plus de 10 réponses, mais ce n’est pas grave. Ces entreprises auront votre CV et votre lettre de motivation et si demain un poste devait se libérer, ils vous contacteraient certainement avant même de faire paraître une annonce.

Le réseau

On ne vous le dira jamais assez : activez votre réseau ! Bien sûr que vous en avez un : votre famille, vos amis, vos anciens collègues, les personnes qui font partie des mêmes associations que vous, les commerçants avec qui vous avez l’habitude de discuter comme votre boulanger ou votre coiffeur. Dites-leur que vous recherchez un emploi, expliquez leur dans quel domaines, quelles sont vos compétences, laissez leur votre CV. Les réseaux virtuels, comme Facebook ou Linkedin sont importants aussi. Postez un message, mettez votre CV en ligne, demandez à vos amis de partager. Inscrivez-vous dans des groupes dans votre domaine, vous aurez de fortes probabilités de rencontrer des recruteurs.

Créez votre emploi !

Malgré toutes ces astuces, vous ne parvenez pas à retrouver un emploi qui vous convienne. Vous êtes peut-être dans une zone géographique fortement impactée par le chômage où nombre de sociétés ont été délocalisées. Qu’à cela ne tienne, créez vous-même votre emploi ! Que ce soit dans votre ancien métier ou dans un nouveau domaine, vous aurez certainement votre place, à condition ne pas vous lancer sans réfléchir. Devenir indépendant demande beaucoup d’investissement, d’abord sur soi. Il faut se connaître un minimum pour dépasser ses limites tout en respectant ses valeurs. Cela nécessitera également nombre de démarches administratives : choix du statut, déclaration à l’URSSAF, organisation de son temps de travail (à domicile ou dans un bureau)… Mais si vous sentez prêt : foncez !

Vous connaissez à présent 5 astuces pour retrouver le chemin du travail, qu’il soit salarié ou non. À vous de jouer !

Véronique Dessogne, Plum’Ondaine

lien facebook lien linkedin