Vous êtes rédacteur web freelance et comme moi, vous écrivez pour différents clients ? Vous êtes un grand utilisateur de la suite Google avec Docs, Sheets, Slides ou et vous aimeriez pouvoir importer Google Docs dans WordPress. Aujourd’hui, que faites-vous ? Vous rédigez directement dans l’éditeur de WordPress ? Vous rédigez dans Google Docs et vous copiez/collez ? Quelle perte de temps et autres désagréments que nous allons détailler. Je vous propose aujourd’hui un tutoriel complet pour découvrir et installer l’extension Chrome WordPress.com to Google Docs. À vous le traitement de texte qui s’intègre dans votre éditeur WordPress en 1 clic ! Cet article sera un article laboratoire live de la procédure, alors suivez le guide !

Pourquoi le copier-coller pose des problèmes

Pour commencer, je veux attirer votre attention sur les problèmes que soulève la manipulation du copier-coller de Word ou Google Docs dans votre éditeur WordPress.

  1. La police n’est pas uniforme : imaginez que vous êtes plusieurs rédacteurs pour votre client et que l’un utilise la police Arial et un autre Times New Roman. En copiant-collant dans le WordPress de votre client, si le thème (le design) du site laisse une totale liberté sur les polices alors, vous aurez des articles en Arial et d’autres en Times New Roman. Cela ne fait pas très professionnel et perturbe l’expérience utilisateur ;
  2. Des sauts de lignes inutiles : l’opération de copier-coller insère des lignes dans votre texte sur WordPress que vous n’avez pas dans votre document. Vous perdez alors un temps fou à les supprimer pour retrouver votre texte d’origine ;
  3. Les images ne se collent pas en faisant un copier-coller.
  4. Le code HTML est complètement chamboulé et ce n’est pas une bonne chose pour votre site. Même si vous ne touchez pas au code ou que vous n’y connaissez rien, en tant que rédacteur, vous devez au minimum savoir qu’il se trouve dans l’onglet texte de l’éditeur WordPress. Vous devez aussi connaître le balisage HTML qui fait partie du code.

Voilà ce que l’on retrouve quand on copie-colle :

problème de code avec le copier/coller

visuel éditeur wordpress

Maintenant, voyons comment se débarrasser de ces problèmes et intégrer directement Google Docs dans l’éditeur WordPress.

Avoir un compte WordPress.com et installer JetPack

Même si vous hébergez votre site avec WordPress.org (ce que je vous conseille), je vous suggère d’ouvrir un compte WordPress.com si ce n’est pas déjà fait.

Ce compte vous permet de gérer vos abonnements à différents sites que vous suivez. Il vous permet aussi de facilement créer votre Gravatar pour intégrer vos bios sur les sites auxquels vous contribuez. L’application mobile vous permet aussi de voir vos statistiques, les commentaires et y répondre, et même rédiger des articles (je n’ai pas essayé sur mobile mais, c’est possible). Et il va vous permettre d’importer vos textes Google Docs dans WordPress !

Pour ce faire, l’extension gratuite Jetpack doit être installée et activée sur le site pour lequel vous rédigez. Partages, sécurité, statistiques, anti-spam avec Askimet (inclus), Jetpack est une extension très répandue et fortement utilisée. Si vous avez un site ou un blog, n’hésitez pas à l’installer, l’extension est gratuite.

Avoir un compte Gmail

Depuis le début de cet article, je vous parle de rédiger dans Google Docs. Pour avoir accès à Docs, Sheets, Slides, Drive et autres formulaires qui sont des applications gratuites de Google quand vous avez un compte Google.

Avoir un compte Google signifie avoir une adresse mail monmail@gmail.com. Aujourd’hui, ces comptes sont indispensables. Oui, “ces” car comme c’est gratuit, je vous conseille de ne pas mélanger vos différentes activités pro et perso. Certes, gérer 15 boites mail est compliqué mais 2 ou 3 boites mail ne sont pas trop dur à suivre.

Installer WordPress.com for Google Docs

Vous avez un compte Gmail connecté, un compte WordPress.com et Jetpack est installé sur votre site ?

Parfait !

WordPress.com for Google Docs est une extension Chrome (Google Chrome) gratuite. Grâce à cette extension, vous allez pouvoir importer facilement vos Google Docs dans WordPress.

Simplement, ouvrez un nouveau document et aller dans le menu Modules complémentaires.

1 – Ouvrez un Google Docs

Soit par le raccourci de vos favoris soit depuis les applications Google en accès direct depuis la page d’accueil de Google Chrome.

ouvrir Google Docs depuis Chrome

2 – Téléchargez l’extension WordPress.com to Google Docs

Allez dans le menu modules complémentaires :

télécharger un module complémentaire

Saisissez le nom de l’extension dans la barre de recherche:

saisir dans barre de recherche l'extension

Sélectionnez l’extension :

Cliquer sur télécharger le module

Choisissez le compte Gmail que vous souhaitez connecter :

Sélectionner le compte Google à associer

Autorisez WordPress.com à accéder à votre compte Google :

donner l'autorisation à WordPress d'accéder à Google

L’extension est installée, prête à être connectée à votre site :

ouvrir l'extension

Connecter un ou plusieurs sites

Pour commencer, pour pouvoir connecter un site vous devez avoir un profil administrateur sur le site en question. Pour un site multi-auteurs sur lequel vous n’êtes pas administrateur, demandez l’accès en admin à votre client pour quelques minutes le temps de faire la manip’. Une fois le site WordPress connecté même avec votre profil auteur, cela fonctionne comme vous allez le voir pour l’ajout de LaRedacDuWeb.

C’est ici que le compte WordPress.com rentre en jeu. Pour réussir cette procédure, connectez-vous au préalable au tableau de bord WordPress du site que vous souhaitez connecter et laisser l’onglet ouvert.

Commencez par ouvrir le module comme indiqué dans la dernière image ci-dessus. Une boîte de dialogue s’ouvre à droite de votre document et cliquez sur Add WordPress Site (ajouter un site WordPress) :

ajouter un site WordPress

Vous pouvez voir que mon blog est déjà connecté. J’ajoute donc ici LaRedacDuWeb. En cas de contribution à plusieurs sites connectés à WordPress et à Jetpack, cliquez sur la flèche pour voir apparaître les choix des sites :

Choisir quel site associer

Si vous ne connectez qu’un seul site, je vous conseille de vous connecter avec votre compte WordPress. Si vous connectez plusieurs sites, je vous suggère d’utiliser la 2ème option, « se connecter avec un nom d’utilisateur et un mot de passe » :

se connecter au site

Pour LaRedacDuWeb, je choisis donc mes identifiants personnels pour ne pas confondre les bios entre mon blog Mamtrepreneure.com et LaRedacduWeb. Ainsi sur un espace multi-auteurs, chaque profil peut se connecter :

connexion au site

Et, tadam… ! LaRedacDuWeb est connectée à votre compte Google !

WordPress.com to Google docs est connecté

Cette procédure ne se fait qu’une seule fois par compte Google (sauf si vous supprimez l’extension). Vous pouvez donc fermer l’extension ou quitter votre document sans problème pour y revenir plus tard.

Rédiger et importer Google Docs dans WordPress

À partir d’ici, rien de plus simple. Vous rédigez vos textes optimisés pour le SEO dans votre Google Docs. Servez-vous du menu “Style” pour insérer vos balises HTML (bouton à gauche du choix de la police d’écriture). Vous retrouvez les H1, H2, H3, etc.

Balises strong, bold, listes à puces, liens internes ou externes, toutes les techniques d’un bon rédacteur web SEO sont applicables.

Maintenant, passez à l’importation dans WordPress. Activez l’extension si elle ne l’est pas. Je vous rappelle : menu Modules complémentaires => WordPress.com to Google Docs => Open. Elle s’ouvre sur le côté droit de votre écran. Et, les sites auxquels vous êtes connectés apparaissent automatiquement.

Petite astuce pour les sites qui ont plusieurs catégories : cliquez sur la petite flèche à droite du bouton « SAVE » du site et choisissez la catégorie dans laquelle votre article doit apparaître. Ajoutez également des tags ou étiquettes si vous le souhaitez.

importer google docs dans wordpress

Quand tout est prêt pour être importé dans WordPress, il suffit de cliquer sur « SAVE ».

Vous pouvez aller voir dans les articles de votre interface WordPress et vous trouverez celui que vous venez d’importer dans les brouillons. À vous de jouer pour définir une image à mettre en avant. Vérifiez le code dans l’onglet texte, pas de saut de ligne inutile, pas jeu de police et pas de morceaux de codes encombrants.

Si vous devez mettre à jour votre texte, tant qu’il n’est pas publié, vous pouvez le faire dans Google Docs et cliquez sur « UPDATE ». La mise à jour est automatique dans WordPress.

Avantages de WordPress.com to Google Docs

Vous l’aurez compris, importer Google Docs dans WordPress est simple et cela rend l’extension vraiment utile.

Vous pouvez garder une trace de vos textes. C’est pratique si vous publiez sur un site qui ne vous appartient pas.

Vos textes sont dans votre Drive ou votre ordinateur, si votre site plante ou que vous êtes piraté.

Avantage indéniable, c’est gratuit et accessible.

Un code impeccable avec le transfert des balises HTML, catégorie, etc.

Ce que vous ne pouvez pas faire avec cette extension

Vous pouvez insérer des images dans votre texte sur Google Docs. Même si elles sont correctement nommées dans votre dossier, au moment du transfert dans WordPress, elles perdent leur titre. C’est vraiment dommage car pour un article comme celui-ci avec beaucoup de captures d’écran insérées dans le corps du texte, j’ai dû les télécharger manuellement dans la bibliothèque média pour les insérer au bon endroit dans le texte une par une.

Astuces si vous n’arrivez pas à connecter l’extension

Comme tout ce qui concerne la technique, on n’est pas à l’abri que cela ne fonctionne pas du premier coup. Je ne suis pas une super technicienne, mais je suis une curieuse et j’aime tester. J’ai donc pu constater que les rares fois où je n’ai pas réussi à connecter l’extension, étaient dues à 3 critères :

  1. le site sur lequel je veux importer mon article n’est pas ouvert dans mon navigateur. Connectez-vous sur votre panneau d’admin WordPress et laissez-le ouvert pour faire l’importation ;
  2. Jetpack est mal configuré. Jetpack requiert d’activer la clé JSON API dans les paramètres. Cette option est normalement activée par défaut. Vous trouverez la possibilité de vérifier l’activation dans le tableau de bord de Jetpack, en pied de page en cliquant sur le lien « débogage » ;
  3. vous n’êtes administrateur sur le site que vous souhaitez connecter comme je l’ai évoqué plus haut.

Que faut-il retenir ?

Un peu de technique pour beaucoup de facilité. Êtes-vous prêt à importer vos Google Docs dans WordPress avec cette extension ? Vous gagnez du temps et protégez vos écrits. J’utilise cette application pour mes blogs et j’en suis très contente. Seul bémol, les photos s’intègrent, mais sans leurs titres. Sinon, cet outil est vraiment top. Vous avez des questions ? Faites-moi en part dans les commentaires. L’article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux et auprès de vos amis.

Cet article vous a plu et vous avez besoin d’un rédacteur ? Contactez-moi via mon profil !

Importer Google Docs dans WordPress

%d blogueurs aiment cette page :