Apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche, c’est un peu comme gagner une grande compétition. Une véritable consécration ! Comme tous les entrepreneurs du web, vous rêvez certainement de voir votre site en haut de la page de résultats de Google. Vous vous demandez comment il est possible d’améliorer le référencement naturel de son site ? Je vous propose tout de suite de découvrir 5 astuces, pour plaire à Google et aux moteurs de recherche afin d’augmenter son trafic SEO.

 

1) Diffuser des contenus pertinents et fiables

Les internautes qui utilisent un moteur de recherche veulent obtenir la réponse à leur question. Google doit donc trouver, parmi tous les articles publiés sur le web, celui qui répond le mieux à la requête effectuée. Il se lance alors dans une minutieuse analyse de tous les contenus. S’il trouve ce qu’il recherche sur votre site, bingo, il le propose dans ses résultats.

C’est donc simple, pour augmenter son trafic organique, la première astuce est de produire et diffuser des informations susceptibles d’intéresser les internautes (et donc les moteurs de recherche). Pour cela, vous devez imaginer les questions tapées sur Google et proposer une réponse adaptée et personnelle. Cela signifie :

  • identifier les requêtes clés (celles qui n’obtiennent pas ou peu de réponses aujourd’hui) ;
  • rédiger des articles capables de susciter l’intérêt ;
  • apporter des informations originales (éviter à tout prix le “contenu dupliqué”) ;
  • faire référence à des sources fiables et intégrer des liens externes pour apporter du crédit à votre site.

Vous ne savez pas comment faire ou vous n’avez pas le temps ? Faites-vous aider par un rédacteur web SEO. Ce professionnel de l’écriture saura sélectionner les meilleures requêtes pour votre site. Il pourra alors vous proposer un contenu qui a du sens et qui plaît aux moteurs de recherche.

2) Structurer et optimiser ses articles

Pour comprendre l’organisation et le sens de votre article, Google doit trouver les éléments qui lui permettent de se repérer. Il s’agit des principales balises HTML. Ces balises sont des codes que Google adore ! Elles lui permettent d’analyser votre contenu. En plaçant les balises correctement, vous lui montrez que votre article est structuré : titre, sous-titres, paragraphes, texte en gras ou encore liens. S’il ne trouve pas de balises, Google passe son chemin !

En plus de la structure de votre texte, il est également important de travailler son champ sémantique et de placer des mots-clés pertinents. Il y a encore quelque temps, répéter un mot-clé unique suffisait pour remonter dans les résultats des moteurs de recherche et ainsi augmenter son trafic SEO. Depuis la mise à jour de Google nommée Panda, les articles doivent être plus riches s’ils ne veulent pas être pénalisés. Et oui, l’algorithme juge la valeur ajoutée de votre contenu avant de le proposer dans ses résultats.

En résumé, travailler ses contenus de façon professionnelle en plaçant, ici et là, les indications clés pour les moteurs de recherche est aujourd’hui essentiel pour un bon référencement.

3) Soigner l’expérience utilisateur (UX)

Google est toujours plus exigeant. Aujourd’hui, pour le convaincre, insérer des balises HTML, des mots-clés et travailler son champ sémantique c’est bien, mais ce n’est plus suffisant. L’expérience utilisateur (UX) devient, elle aussi, prépondérante. Ainsi, vos articles doivent être agréables à lire, vos images pertinentes et vous devez faciliter la navigation sur votre site.

Voici quelques règles simples pour offrir une lecture fluide à vos visiteurs :

  • structurer les textes (nous en avons parlé en détail plus haut) ;
  • être attentif à l’orthographe, la syntaxe et la typographie ;
  • éviter de changer de police trop souvent et limiter les sauts de lignes ;
  • bien choisir ses images.

S’il se sent bien sur votre site, le lecteur n’aura pas envie de le quitter, il restera plus longtemps et, pour l’algorithme, c’est un gage de valeur.

Afin de conserver votre visiteur le plus longtemps possible, vous pouvez également proposer des liens vers d’autres articles publiés. C’est ce que l’on appelle le “maillage interne”. La création d’un blog, par exemple, est une bonne solution. En plus de confirmer votre expertise à vos clients, le blog permet de faire baisser le taux de rebond. Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui quittent un site après avoir consulté une seule page. Plus ce taux est bas, plus le moteur de recherche considère que vos pages sont intéressantes pour l’internaute. En offrant plus de contenu à vos visiteurs, vous augmentez vos chances de les convertir en clients et vous pourrez ainsi améliorer le référencement du site, c’est gagné !

4) Maîtriser sa réputation sur le web

Vous savez désormais comment être visible aux yeux des moteurs de recherche et ce qu’il faut faire pour leur démontrer que vos articles sont fiables et agréables à lire. Vous devez également leur prouver que votre site bénéficie d’une bonne réputation. En effet, pour augmenter le nombre de visiteurs, il est important de mettre en place une stratégie globale sur le web.

Pour prouver à Google que vous avez une bonne réputation sur la toile, vous pouvez travailler vos backlinks. Les backlinks sont des liens externes qui pointent vers votre site. Attention, une mise à jour de Google permet de mesurer leur qualité ! Il faut donc obtenir un ou des backlinks depuis des sites reconnus par Google : des sites populaires (qui bénéficient d’une bonne fréquentation), des sites officiels ou des sites qui arrivent en tête de la page de résultats de Google. Un bon moyen pour obtenir ces backlinks est de proposer des articles “invités” sur des sites intéressants pour vous. Un article “invité” est un article que vous rédigez sur un autre site. Il vous suffit alors d’ajouter un lien vers votre site. Et hop, le tour est joué !

En parallèle, il est également très utile de développer votre présence sur les réseaux sociaux. Ceux-ci occupent une place de plus en plus importante sur le web et on constate que l’utilisation des réseaux sociaux améliore le référencement par les moteurs de recherche.

5) Surveiller les autres facteurs pour augmenter son trafic SEO

Je ne développe pas, dans cet article, les questions liées au paramétrage technique de votre site. Voici cependant quelques points à surveiller pour ne pas être pénalisé :

  • limiter les publicités et les pop-ups qui peuvent impacter l’UX et le fameux taux de rebond ;
  • contrôler la vitesse de chargement de vos pages qui doivent s’afficher rapidement ;
  • surveiller les éventuels liens cassés ;
  • prévoir une version mobile de votre site pour qu’il soit responsive.

Comme je viens de vous le montrer rapidement, de nombreux facteurs sont à prendre en compte pour renforcer son trafic SEO. Vous n’avez pas le temps pour gérer tout ça ? Pas d’inquiétude, confiez la rédaction de votre contenu à un rédacteur web SEO. Il saura vous préparer un contenu aux p’tits oignons : pertinent, optimisé et unique. Il vous aidera à devenir incontournable aux yeux des moteurs de recherche. Convaincu ? La Rédac du Web vous propose différents profils de rédacteurs web professionnels. 2 possibilités s’offrent à vous :

  1. Consulter les différents profils et sélectionner celui qui vous convient le mieux
  2. Présenter votre projet et nous laisser sélectionner pour vous, le ou les rédacteurs adaptés

À vous de jouer !

Céline Garcia

%d blogueurs aiment cette page :