Heureux propriétaire d’un blog, vous consultez chaque jour ses statistiques et c’est le même constat : sa fréquentation est au plus bas. Vous voulez que vos écrits soient lus, commentés et partagés ? Vous souhaitez plus de trafic ? Pas de panique ! Découvrez tout de suite ce guide en 8 étapes, où je vous explique pas à pas comment construire et écrire un article de blog efficace qui attirera les internautes. C’est parti !

1) Trouver une idée d’article

Premièrement, vous devez choisir un sujet. Si vous faites face au syndrome de la page blanche, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Observez ce que font vos concurrents et les thématiques abordées chez eux. À vous ensuite d’articuler votre texte d’une manière différente, en y apportant votre propre expertise et point de vue ;
  • Aidez-vous de l’autocomplétion de Google. Tapez un mot lié à votre domaine d’activité dans le moteur de recherche. Celui-ci vous proposera automatiquement des termes associés qui correspondent à des requêtes d’internautes. Vous pouvez aussi utiliser le site Answer The Public pour trouver les questions souvent posées sur internet autour de la thématique de votre choix ;
  • Inspirez-vous de la blogosphère anglophone ;
  • Parlez aux personnes qui vous entourent : clients, prospects, professionnels de votre secteur, voire vos proches ! Discuter avec eux pourra vous permettre de savoir ce qu’ils attendent de vos articles.

Avec ces différentes méthodes vous trouverez des sujets qui vous inspirent, mais qui sont aussi recherchés par les internautes.

2) Faire ses recherches

Pour écrire un article de blog efficace, il est important que vous donniez des informations sûres à vos lecteurs. Deux aspects sont à prendre en compte quand il s’agit de faire vos recherches :

  • Trouver des sources fiables : n’hésitez pas à vous appuyer sur des sources d’autorités, c’est-à-dire les sites de gouvernements, les sites officiels (par exemple, si vous écrivez sur un séjour à Lyon, consultez le site de l’office du tourisme), les médias reconnus, les sites de statistiques officielles, etc. ;
  • Multiplier les sources : ne limitez pas vos recherches à un seul site, lisez-en plusieurs pour croiser les informations.

3) Définir sa requête principale et ses mots-clés

Savez-vous ce qu’est le SEO ? C’est l’acronyme de Search Engine Optimization, optimisation pour les moteurs de recherche en français. C’est l’ensemble des techniques employées pour rendre un site visible sur internet. On appelle aussi cela le référencement naturel. Afin d’améliorer la position de votre blog de façon “naturelle” (comprendre ici : sans payer de publicité) dans la page de résultats de Google, vous devez veiller à travailler vos contenus et ainsi les optimiser. Pour cela, vous devez choisir la requête principale de votre article. C’est le mot ou la suite de mots tapés sur Google par l’internaute qui mènera à votre page. Pour le définir, vous devez prendre en compte votre sujet et vous pouvez ensuite, au choix :

  • noter tous les mots ou expressions qui vous passent par la tête en rapport avec votre thème ;
  • utiliser des outils qui vous permettront de voir ceux recherchés par les internautes et à quelle fréquence (comme Google Keyword Planner par exemple).

Pour écrire votre article de blog, focalisez-vous sur un seul mot-clé principal et agrémentez-le de requêtes secondaires, en rapport avec le champ lexical de votre sujet.

4) Trouver une bonne idée de titre

Le titre représente la porte d’entrée du lecteur sur votre article. Celui-ci se doit de séduire, mais également d’être optimisé. Il s’agit de plaire aux internautes, mais aussi à Google pour qu’il offre une bonne position à votre texte dans le SERP (page de résultats de Google). Votre titre doit comprendre votre requête principale et inciter au clic. Pensez à la manière dont est structuré votre écrit et à la valeur ajoutée que vous y apportez. Ainsi, si vous le commencez par « Comment… ? », c’est que celui-ci explique à l’internaute “comment” accomplir quelque chose. Idem si vous écrivez « X astuces pour… », c’est que vous donnez ce nombre précis d’astuces. Il ne faut pas négliger la cohérence, même en rédaction web !

5) Établir une bonne structure pour écrire un article de blog efficace

Sur internet, les internautes sont submergés par une foule d’informations. En moyenne, ils ne passent que 37 secondes sur un article (source : Newscred). Il est donc peu probable qu’ils le lise en entier. Une structure explicite offre un aperçu du texte au lecteur et il s’y repère plus facilement. Suivez un fil conducteur et respectez la promesse faite dans le titre et l’introduction. Sans cela, il sera perdu, probablement déçu et quittera votre site sans même être allé au bout de sa lecture… Ce n’est pas ce que l’on souhaite ! Un article bien structuré se construit de la façon suivante :

  • un titre pertinent contenant votre mot-clé principal et qui donne envie de cliquer ;
  • une introduction qui interpelle et aborde en quelques points le sujet de l’article et incite à lire la suite ;
  • plusieurs parties pour détailler votre écrit avec des sous-titres (appelés H2) optimisés, c’est-à-dire qui comprennent vos mots-clés ;
  • des sous-sous-titres (H3) si vous avez besoin d’aérer et d’organiser vos H2 ;
  • une conclusion qui résume l’idée principale de votre texte à laquelle est associée un call to action (un bouton ou un lien qui invite le lecteur à passer à l’action comme visiter une autre page du blog, vous contacter, partager l’article, etc.).

Construire un plan vous permettra d’avoir les idées plus claires et de ne pas vous éparpiller. Un article bien structuré, c’est une lecture facilitée ! 

6) Rédiger un contenu adapté au web

Vous devez suivre quelques « règles » de base pour que votre texte soit agréable, compréhensible et optimisé. Voici quelques petits conseils pour écrire un article de blog efficace :

  • préférez des termes simples au jargon technique ;
  • faites des phrases courtes ;
  • si la longueur de vos paragraphes dépasse 300 mots, aérez-les avec des images ou des listes à puces ou numérotées ;
  • mettez des mots-clés en gras ;
  • balisez les différentes parties de votre article (H2, H3) pour bien signaler sa structure aux moteurs de recherche ; 
  • évitez à tout prix le contenu dupliqué (des blocs de textes copiés depuis un autre site sans y apporter aucune modification) car en plus d’être malhonnête, c’est sévèrement puni par Google !

7) Éditer et retoucher son article de blog

Vous venez de terminer la rédaction de votre texte et vous avez envie de le publier dès maintenant ? Halte-là ! La relecture est une étape primordiale et est parfois bien trop négligée. C’est essentiel pour éviter les erreurs qui pourraient pénaliser votre écrit. Laissez passer un peu de temps après votre session d’écriture. À tête reposée, vous pourrez partir à la chasse aux répétitions, fautes d’orthographe, de conjugaison, de grammaire et de syntaxe. Partagez votre texte à un proche ou à un collègue, un œil extérieur ne peut jamais faire de mal. Enfin, n’hésitez pas à le lire à voix haute. Vous pourrez ainsi mieux en saisir le rythme et détecter les répétitions et les phrases trop longues ou compliquées.

8) Optimiser son article de blog pour un bon référencement naturel

Dernière étape et non des moindres ! Indispensable, l’optimisation de votre texte vous permettra d’améliorer votre référencement naturel. Certains éléments ne doivent pas être laissés de côté lors de la rédaction. Voici une petite check-list de choses à vérifier pour charmer l’algorithme de Google :

  • s’assurer de la présence de votre requête principale dans le titre, l’introduction et au moins un H2 ainsi que vos requêtes secondaires ;
  • insérer un maximum de 2 ou 3 liens vers d’autres pages de votre blog pour renforcer le maillage interne (l’internaute pourra ainsi se déplacer d’article en article et restera plus longtemps sur votre site) ;
  • remplir la méta description (résumé de votre contenu qui s’affiche sous le lien bleu dans le SERP) ;
  • raccourcir l’URL de votre page en ne gardant que les mots essentiels et votre requête principale;
  • nommer vos images correctement et renseigner la balise alt afin de les optimiser pour la recherche d’images .

Une fois votre texte entièrement corrigé et optimisé, il est prêt pour la publication ! Si vous avez déjà une petite communauté autour de vous, partagez-le sur les réseaux sociaux pour lui donner vie avant même que le robot de Google l’ait visité. Cela pourra sans aucun doute donner un coup de pouce à votre texte et à votre blog dans sa globalité !

Vous avez désormais toutes les clés en main pour écrire un article de blog efficace. Il n’existe pas de recette miracle pour obtenir une bonne, voire une excellente position sur Google. Mais en suivant ces étapes et en pratiquant, vos efforts devraient payer ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à faire appel aux talents de La Rédac du Web. Collaborer avec un rédacteur web professionnel vous permettra de publier des articles de blog optimisés et uniques.

 

%d blogueurs aiment cette page :