Proposer du contenu de qualité est l’un des impératifs pour s’assurer une visibilité optimale et accroître l’expérience utilisateur. En effet, avant d’atteindre leurs futurs visiteurs, les pages des sites et des blogs sont régulièrement inspectées par les robots d’exploration des moteurs de recherche. En cas de détection de contenus dupliqués, l’impact SEO (Search Engine Optimization) sera immédiat : risque de désindexation de pages, dégradation du référencement. C’est pourquoi mieux vaut s’en prémunir et adopter les bons réflexes dès que possible. À la lecture de cet article, vous aurez la réponse à l’épineuse question : comment éviter le duplicate content ?

 

Qu’est-ce que le duplicate content ?

Commençons par distinguer les deux types de duplicate content :

  • le duplicate content interne : duplication de contenus sur plusieurs pages d’un site ou d’un blog ;
  • le duplicate content externe : un contenu similaire se trouve présent sur les pages de sites différents.

Dès lors qu’un article, un « title », une fiche produit ou tout autre écrit se répètent sur plusieurs URL distinctes, les moteurs de recherche l’interpréteront comme du duplicate content. Plus précisément, il peut être intentionnel, comme la reproduction d’une partie d’un document ou de son intégralité, recopiée sur le web. Cependant, il est fréquemment source d’erreurs humaines, d’imprudences ou encore de méconnaissances. En effet, retranscrire un contenu original de votre site sur vos différentes pages sera également interprété comme du duplicate content ! Ce sera le cas notamment lors de la gestion de fiches produits. Ou lorsque plusieurs de vos URL redirigent vers une même page.

À retenir : le duplicate content peut être généré involontairement via les paramétrages des CMS (Content Management System) ou SGC (Système de Gestion de Contenu). Pour rappel, les CMS regroupent les logiciels utilisés pour créer et gérer des sites (WordPress, Joomla!, Shopify, etc.).

Cependant, l’inattention du webmaster, par exemple lors de manipulation de textes ou de « title », représente un risque similaire.

De bons articles, l’enrichissement de fiches produits et l’optimisation pour le référencement sont les clefs du succès pour un site. Cela nécessite des connaissances et des techniques qui font de la rédaction web un métier à part entière. Pour vous aider dans vos recherches de rédactrices et de rédacteurs, n’hésitez pas à consulter la rubrique nos talents de la RédacDuWeb.

 

Pourquoi éviter le duplicate content ?

Enrichir son site et son blog avec du contenu de qualité et unique est incontournable. Certes, cela réclame un savoir-faire et du temps, beaucoup de temps ! C’est pourquoi il peut être tentant de recourir parfois à des solutions de facilité. Eh oui, il suffit, en quelques clics, de se servir chez le voisin ou encore de dupliquer ses propres écrits et le tour est joué ! C’est simple, rapide et gratuit. Alors, pourquoi s’en priver ? Certes, vu comme cela… Néanmoins, voici 4 raisons pour vous convaincre du contraire :

  1. Plagier, c’est du vol, inutile de tergiverser. Cela n’apporte aucune valeur ajoutée, nuit à votre réputation et n’est, pour le moins, pas valorisant.
  2. Indexer des pages représente un coût pour les moteurs de recherche. Par conséquent, Google ne prendra en compte qu’une seule version, l’originale, autrement dénommée « canonique ». Les copies se trouveront classées dans l’index secondaire ou plus précisément déclassées dans le SERP (Search Engine Result Page).
  3. Insérer du contenu dupliqué produira un impact dommageable en termes d’image et de notoriété auprès des internautes.
  4. Générer du duplicate content involontairement est très fréquent. L’erreur est humaine ! Cela implique une veille régulière et représente un tarif horaire non négligeable. Autant ne pas se rendre la tâche plus compliquée qu’elle ne l’est déjà au quotidien.

N’en doutez pas, la pratique du duplicate content ne passera pas inaperçue. Les algorithmes, tels que Google Panda, veillent au grain.

 

 

Comment éviter le duplicate content ?

proposer du contenu original

Aller au plus simple est rarement la bonne solution. Certes, le gain de temps est appréciable et l’économie substantielle. Pourtant, les conséquences sur le référencement seront néfastes. Aussi, voici 6 conseils à suivre pour optimiser au mieux votre site :

1) Produire du contenu original

Le nœud du problème est bel et bien la mise à disposition régulière d’articles originaux et de qualité. Ils offrent aux visiteurs des textes uniques, nouveaux et attrayants. De surcroît, ils éviteront aux moteurs de recherche d’effectuer un choix à la suite de leurs procédures de contrôles. En effet, dans cette situation, vous ne gagnerez pas face à une structure plus importante et plus ancienne que la vôtre. Gardez à l’esprit ce schéma : un contenu = une URL.

Par ailleurs, le duplicate content de fiches produits est très fréquent et nécessite un réel effort de diversité. Pour exemple, 1 pull décliné en six couleurs générera 6 pages et donc, autant de duplicate content.

2) Travailler les balises et les Meta descriptions

Tout comme l’article, le « title » doit être unique sur chacune de vos pages. Mais cela ne suffit pas. Pour déterminer le positionnement d’une page web, les algorithmes des moteurs de recherches doivent l’indexer. Le rôle du balisage HTML est de les guider en leur offrant des contenus structurés. Ainsi, grâce à ses différentes balises, il propose un fil conducteur clair et logique. À défaut de quoi les robots d’exploration passeront leur chemin !

Dans le même ordre d’idée, soyez rigoureux dans la rédaction de vos Meta Descriptions. Leur fonction est d’attirer l’attention des internautes dans le SERP. Plus elles sont accrocheuses, plus elles les inciteront à cliquer sur votre lien plutôt que celui de votre concurrent.

3) Sélectionner les pages à indexer

Il est important de paramétrer efficacement le CMS en utilisant des outils d’aide au référencement, comme Yoast SEO chez WordPress par exemple. De même, insérer la balise Meta Noindex dans le code HTML de vos pages bloquera leur indexation. Attention, la mise en œuvre de cette balise requiert certaines connaissances. Aussi assurez-vous de bien la maîtriser et n’hésitez pas à vous référer à l’aide Search Console de Google.

D’autre part, plus le nombre de pages de votre site sera important, plus il sera concerné par le crawl budget. En effet, les robots d’indexations n’exploreront pas l’intégralité d’un site contenant des centaines de pages en un passage. Selon différents critères (capacités du serveur, qualité des contenus, fréquence des mises à jour), il vous sera attribué un budget d’exploration. Plus il sera élevé, plus vite vous serez indexé. C’est pourquoi il peut être rentable de ne pas indexer des pages peu intéressantes pour le SEO.

4) Utiliser des outils de vérification pour éviter le duplicate content

La plupart des contenus dupliqués se produisent à votre insu. Afin de vérifier votre site et vous aider à le corriger, il est nécessaire de procéder fréquemment à des audits. Par exemple, l’utilisation d’outils duplicate content gratuits tels que SiteLiner vous permettra de scanner vos pages gratuitement. N’hésitez pas non plus à prendre connaissance, à fréquence régulière, du rapport d’erreurs consultable sur la Search Console de Google. Vous avez également la possibilité de vérifier vos textes avant mise en ligne en les soumettant à des vérificateurs de plagiat.

5) Gérer vos pages dupliquées

L’idée est de diriger les moteurs de recherche vers une URL déterminée, tout en conservant la visibilité des pages avec du contenu dupliqué. Ainsi, installer des redirections 301 permet de renvoyer les URL des pages dupliquées vers l’originale. De cette manière, le duplicate content sera évité et le ranking de la page d’origine amélioré. Une méthode bien utile dans le cas d’une refonte du site.

Une autre possibilité est d’utiliser la balise rel=canonical. Une fois placée dans la zone « head » de votre fichier HTML, elle informera les robots d’exploration qu’ils se trouvent sur l’URL canonique. En conséquence, Google ne prendra en compte que cette seule page.

6) Soumettre son projet et ses besoins à des professionnels

Assurer le référencement de son site implique de bonnes connaissances en SEO. Éviter le duplicate content nécessite une veille régulière et un enrichissement par le biais de publication d’articles efficaces. Forte de son expérience, Lucie Rondelet vous aide à construire votre projet et à constituer gratuitement votre équipe de rédacteurs en fonction de vos attentes.

Pour conclure

Être bien référencé et figurer dans les meilleures places du SERP est l’objectif à atteindre pour obtenir un trafic de qualité. Le duplicate content est redoutablement efficace pour vous placer des bâtons dans les roues et freiner l’essor de vos activités sur le net. D’autant qu’il est très facile de dupliquer vos contenus de manière fortuite. Aussi n’en doutez pas, s’entourer d’experts pour vous accompagner et vous conseiller est la solution. Cela vous permettra de focaliser votre attention sur le principal : votre cœur de métier.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :