93 % des internautes utilisent Google comme moteur de recherche principal, autant dire que vous devez concentrer tous vos efforts pour plaire avant tout à son algorithme. Vous demandez comment écrire un article optimisé pour le web ? En matière de référencement, les techniques sont nombreuses. Un petit rappel des bonnes pratiques ne fait jamais de mal, car SEO et Google sont très bons amis. Voici tout de suite 10 techniques à mettre en place dès à présent, pour plaire à l’algorithme et espérer voir un jour ses articles dans les premiers résultats du SERP. C’est parti pour les clés du SEO.

 

1) En matière de SEO, Google privilégie les contenus longs, alors écrivez !

Eh oui, Google aime les articles longs et il a été démontré à de multiples reprises que les articles qui apparaissent dans les premiers résultats du moteur de recherche, sont généralement ceux qui ont un nombre de mots importants. Vous vous demandez comment obtenir un meilleur référencement ? Commencez par écrire des articles qui font au minimum 800 mots.

Oubliez les articles courts (à moins qu’ils ne soient viraux), et privilégiez un contenu riche. Cela va de pair avec l’expérience utilisateur. Les internautes visitent votre site pour obtenir de l’information, ne soyez pas avare ! Apportez des explications, nourrissez l’intérêt du lecteur si vous voulez voir votre taux de rebond baisser. Plus l’internaute passe de temps sur votre site, plus Google considère que vous apportez de la valeur ajoutée et que votre site mérite donc d’être bien classé. Logique non ?

 

2) Misez sur une requête principale ET des requêtes secondaires grâce aux outils SEO gratuits en ligne

Vous pensez que définir un mot-clé principal suffit ? que nenni. Vous devez sélectionner une requête principale, mais aussi des requêtes secondaires. Il existe aujourd’hui de nombreux outils SEO gratuits en ligne pour vous aider à trouver les requêtes les plus pertinentes. Utilisez-les !

Personnellement, je suis une adepte (et fervente admiratrice) de l’outil de Neil Patel, UberSuggest qui a récemment été mis à jour. C’est un outil SEO gratuit précis qui vous aidera grandement dans votre choix, un peu comme Google Adwords. Il en existe d’autres bien sûr, comme ahrefs par exemple. Inutile de préciser que si vous n’avez aucune connaissance en matière de SEO, vous avez tout intérêt à faire appel à des rédacteurs web SEO qualifiés qui feront le job parfaitement. C’est un véritable métier qui ne s’improvise pas !

 

3) Pensez à optimiser les images pour améliorer votre référencement

En matière de référencement, les techniques ne manquent pas. Sachez qu’il n’y a pas que le contenu rédactionnel qui compte. Il est impératif de porter une attention particulière sur de nombreux points, dont les images que vous mettez en ligne. 1er tip, l’optimisation SEO passe par le simple fait de renommer vos images à la source (sur votre ordinateur). Utilisez de préférence votre requête clé pour nommer votre fichier.

Pensez également à l’attribut ALT de votre image une fois importée sur votre CMS. Vous augmenterez ainsi vos chances d’apparaître dans les résultats d’images de Google, et donc que l’internaute visite votre page. C’est ce qu’on appelle faire d’une pierre deux coups !

 

4)  Augmentez la vitesse de chargement de votre site pour une optimisation SEO complète

Nous avons parlé de l’importance de l’expérience utilisateur. Vincent Courson, expert chez Google, a confirmé très récemment que l’accent allait être mis sur ce point dans les mois à venir. Si vous n’avez pas eu la chance d’assister à ses interventions en France, je vous conseille vivement de lire cet article dans lequel Ingrid nous fait une synthèse de ce qui a été dit. Vous saurez sur quoi axer vos techniques SEO en 2018 et surtout en 2019. Mais revenons à nos moutons.

L’internaute est de moins en moins patient et il n’aime pas attendre. S’il considère que la vitesse de chargement de votre site est trop lente, il passera au suivant. Eh oui ! Pour améliorer votre SEO, Google préconise de porter une attention particulière au chargement sur ordinateur, mais aussi sur smartphone ! Nous allons y revenir. Pour améliorer ce point, vous pouvez commencer par télécharger des plugins pour réduire la taille de vos images (qui peuvent parfois mettre du temps à s’afficher), comme Smush pour WordPress. Pensez également à mettre régulièrement à jour vos plugins, et à choisir un hébergeur performant !

 

5) Avoir un site responsive n’est plus une option

Attention ! L’une des clés du SEO est d’avoir un site mobile responsive, c’est-à-dire qui soit adapté à l’affichage sur smartphone. L’internaute passe de plus en plus de temps sur son téléphone, il doit donc être en mesure de naviguer sur votre site comme il le ferait depuis un ordinateur. Les articles doivent s’afficher correctement, les images doivent s’adapter au support, etc.

Si vous n’avez pas choisi un thème responsive, il vous est fortement recommandé de le changer ! N’hésitez pas à en parler à votre développeur si vous en avez un, autrement, retroussez vos manches et mettez-vous au boulot dès à présent.

 

6) L’architecture de votre site doit être nickel pour un référencement SEO au top

N’oubliez pas que Google est un robot. Chaque jour, de nombreux bots viennent scanner vos pages et vos urls, si l’architecture de votre site n’est pas claire, vous risquez d’être pénalisé. Qu’est-ce qu’on entend par architecture claire ? Le premier point technique (mais essentiel) et le codage de votre site. Les thèmes proposés par WordPress sont généralement appréciés par l’algorithme, mais d’autres payants, le sont parfois moins. À moins d’avoir de véritables compétences en matière de codage, vous aurez assez peu de latitude sur ce point si vous travaillez seul. Autrement, demandez à votre développeur d’y jeter un oeil, c’est la première étape vers une optimisation technique SEO de votre site.

Supprimez également tous les plugins que vous n’utilisez pas, inutile d’encombrer votre site avec des outils dont vous n’avez pas besoin. Faites également le point sur les liens morts, et travaillez les urls de vos pages. Elles doivent être courtes et concises. Le référencement SEO passe aussi par-là !

 

7) Soyez présent sur un maximum de réseaux

Vous pensiez qu’en matière de SEO Google privilégie uniquement le référencement naturel ? eh bien non ! Les réseaux sociaux ne sont pas uniquement là pour promouvoir vos contenus, ils servent également à attirer les internautes sur votre site et à générer du trafic. Vous devez absolument être présent partout ! YouTube, Instagram, Twitter, Google +, Facebook, ils sont nombreux. Encore une autre des étapes SEO.

Je le reconnais, cela prend du temps. À chaque réseau une manière de communiquer et une charge de travail supplémentaire. Pourtant multiplier les contenus est également un formidable moyen de déployer une présence et de se faire connaître plus rapidement en attirant une nouvelle audience. Vous venez de sortir un article sur votre blog ? Tournez une vidéo ! Annoncez sa mise en ligne sur Instagram et sur Facebook, lancez un débat sur Twitter. Être dépendant d’une seule source de trafic est dangereux, ne commettez pas cette erreur !

 

8) Travaillez le netlinking

Pour améliorer votre référencement, vous devez absolument disposer de liens internes, externes et de backlinks. Les backlinks proviennent d’autres sites internet qui pointent directement sur l’une de vos pages. C’est une manière de dire à Google : “eh regarde, mon site est intéressant puisque d’autres en parlent !”. Les liens externes sont des liens que vous insérez dans vos articles, qui renvoient l’internaute vers d’autres sites que le vôtre. Les liens internes permettent de renforcer le maillage et de faire baisser votre taux de rebond, un autre indicateur pris en compte par l’algorithme.

Il existe également d’autres techniques comme celle du cocon sémantique. L’idée est de tisser un véritable cocon de liens pour booster une page principale. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire cet article dans lequel j’en parle plus longuement (et hop un lien externe).

 

9) Réalisez un audit SEO de votre site

J’aurais peut-être même dû commencer par là. Réaliser un audit SEO du contenu rédactionnel va vous permettre de savoir tout de suite sur quoi axer vos efforts en partant de l’existant. Un rédacteur web SEO peut tout à fait vous aider dans ce travail (contactez-moi :-)) de deux manières. Vous pouvez tout d’abord opter pour du coaching. Vous pourrez ainsi poser vos questions, faire le point sur les bases et recevoir de précieux conseils.

En complément, vous pouvez également opter pour un véritable audit SEO. Le rédacteur fera ainsi sur le point sur : les titres, la longueur des articles, les requêtes, l’optimisation des images, les méta-descriptions, etc et vous proposer un rapport d’audit complet. Un audit permet de cibler les points d’amélioration et vous fera gagner énormément de temps (et d’argent) pour la suite.

 

10) Lisez, informez-vous, restez en veille permanente

Chaque jour, des centaines d’articles sont publiés sur le SEO. Pas toujours facile de garder le fil et de tous les lire. Pourtant, pour améliorer votre culture web, se tenir informé est essentiel ! Sélectionnez les sites les plus pertinents à vos yeux et prenez le temps de les consulter régulièrement.

J’utilise personnellement l’application Feedly, qui permet de regrouper les articles de tous vos sites préférés au même endroit. Il suffit de créer des catégories et d’y ajouter vos références. Vous n’aurez ainsi pas besoin de parcourir manuellement les sites que vous aimez, tous les derniers articles sont disponibles en un clic (ou plutôt un doigt).

 

Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère qu’il vous a intéressé et que vous avez appris des choses. N’hésitez pas à partager vos retours, ou vos expériences sur les différents points cités. Pour plus de contenus, rejoignez-nous sur Facebook, et si vous êtes à la recherche d’un rédacteur web, consultez vite le détail de nos prestations.

À très vite pour un nouvel article 🙂

Marie
Rédactrice web, blogueuse sur Celles Qui Osent (le Web entreprenariat au féminin)

SEO et Google : Améliorer son référencement

%d blogueurs aiment cette page :